The Cloud est aussi surnommé « The Bean » (le haricot) par les habitants de Chicago. On pourrait y passer des heures devant cette œuvre d’art urbaine de l’artiste britannique Anish Kapoor.

Balade à vélo au bord du lac Michigan.

Monter en haut d’au moins un de ses 2 buildings : Le John Hancock Observatory appelé aussi 360 Chicago (344 mètres et 100 étages) offre une superbe vue. L’entrée est à 20$. Récemment, l’attraction Tilt permet d’être basculé au-dessus du vide. Privilégier le coucher de soleil. La Willis Tower (anciennement Sears Tower – entrée à 22 $) est haute de 412 mètres (103 étages). C’est la plus haute tour de Chicago et elle est restée pendant plus de 25 ans comme la plus haute tour du monde. Le petit plus de la visite : le Skydeck, un balcon suspendu en plexiglas au-dessus du vide offrant une sensation très surprenante. A lui seul, il vaut le détour !

Match des Chicago Bulls à l’United Center. Une photo peut-être prise devant les 6 trophées de Champion NBA tous remportés sous l’ère Jordan.

Participer au Marathon de Chicago : 45 000 au départ et une ambiance de folie avec 1,5 millions de spectateurs sur le bord du parcours.

Institut art of Chicago (Billet d’entrée à 25$ avec 3$ de réduction pour les marathoniens). Deuxième plus grand musée d’art du pays, il abrite l’une des plus importantes collections d’art des États-Unis. Lors de l’Exposition universelle de 1893, la ville décide de construire un nouveau bâtiment pour abriter les collections de l’Art Institute. Il a été élu par Tripadvisor, plus beau musée du monde de 2013 à 2016.

Deep Dish Pizza. A éviter si vous êtes allergique au fromage. Cette pizza, bien loin de sa cousine italienne, est cuite dans un moule profond et se compose d’une croûte bien épaisse. La garniture de base est le fromage et est servie sur une assiette accompagnée d’une pelle à tarte.

Chicago Theatre : Il date de 1921 et a été un des lieux les plus prestigieux du cinéma de 1925 à 1945. C’est aujourd’hui une salle de spectacle d’une capacité de plus de 3 800 places.

Statue de Picasso qui trône depuis 1967 sur la Daley Plaza. Elle ne passe pas inaperçu avec ses 15 mètres de haut et ses 162 tonnes. C’est l’une des premières œuvres d’art de rue que Chicago installe dans son centre-ville.

Route 66, route mythique qui relie Chicago à Los Angeles soit presque 4 000 kilomètres. Même si de nombreux tronçons d’origine ne sont plus praticable, elle traverse 8 états et fut la première route transcontinentale goudronnée en Amérique. Les Américains la surnomment The Mother Road ou Main Street USA.

img_5607

img_51271

img_6092

img_5254

img_51291

img_5621

img_5906

img_4919

img_5544

IMG_5016.JPG

Publicités